Les Chansons vont en guerre...


L’émotion était palpable samedi dans l’ancienne école de Champmotteux transformée pour la circonstance en salle de spectacle. Rire, larmes, sidération, empathie …

Serré sur les bancs, le public s’est retrouvé transporté en temps de « grande guerre », celle de 14-18 : Dans la salle de classe des enfants de l’époque, sur le quai de gars où l’on s’embrasse, la fleur du fusil, à la caserne, dans l’horreur des tranchées, dans l’usine des femmes réquisitionnées, dans les champs à labourer désertés par les hommes, dans la capitale où la vie d’avant continue …

A partir de chansons de l’époque, lettres échangées, témoignages, articles de presse, rapports de préfecture, Brigitte Jacquot et le groupe des Dimanches Enchantants ont imaginé un spectacle donnant à revivre toutes les émotions traversées en ces temps d’apocalypse, si loin, si proches, entre l’enthousiasme, le doute, l’embrigadement, les privations, le sens du devoir, le désespoir, la colère, l’effroi …

Le dernier tableau au son de la trompette, toutes langues mêlées pour chanter la fraternisation a soulevé la salle d’émotion. Les chanteurs, mêlés au public, ont épinglé alors un petit coquelicot sur chaque boutonnière pour clore le spectacle.

Le généreux buffet organisé par les communes a permis de prolonger la soirée en échangeant sur les ressentis et les souvenirs ravivés.

Ce concert-spectacle avait été commandé par 8 communes de la CAESE associées dans le cadre des commémorations du centenaire de l’armistice de la Grande Guerre.

Conception + Piano : Brigitte Jacquot Accordéon + Trompette : Alexandre Chabbat Contrebasse : Michel Costandi

Production : Les P'tits Cailloux du Chemin

#brigittejacquot

Posts à l'affiche
Posts Récents